Préparatifs d’urgence

Le projet « Sur un terrain glissant » souhaite améliorer les mesures de préparation pour aider les personnes handicapées vivant dans l’Arctique canadien en cas d’urgence à plusieurs niveaux : celui de l’individu, celui de la communauté et celui du territoire.

Individu : « Sur un terrain glissant » permettra d’améliorer la capacité des personnes handicapées à répondre aux situations d’urgence. L’équipe du projet, en consultation avec les organismes locaux de gestion des urgences et du handicap, crée actuellement des listes de contrôle sous forme de trousse d’autoassistance pour les personnes handicapées, ainsi que des formulaires d’identification qui doivent être soumis aux organismes d’intervention « premiers répondants » locaux. L’équipe du projet « Sur un terrain glissant » mettra en place des ateliers pour former les personnes handicapées et les premiers répondants à l’utilisation de ces deux documents.

Communauté : « Sur un terrain glissant » augmentera la capacité de la communauté à répondre aux urgences par la sensibilisation et la planification de mesures d’urgence pour les personnes handicapées. Le projet permettra également d’améliorer la réponse de la communauté en cas d’urgence en renforçant les réseaux communautaires, en particulier entre les organismes de gestion des urgences, les premiers répondants et les personnes handicapées.

Territoire : « Sur un terrain glissant » permettra de mieux se préparer à venir en aide aux personnes handicapées en cas d’urgence au niveau territorial en travaillant avec les gestionnaires d’urgence et en développant des instruments et des protocoles spécialement axés sur les handicaps, en adaptant les meilleures pratiques internationales aux conditions de l’Arctique, et en créant des outils de communication technologiques culturellement et linguistiquement appropriés afin d’être prêts et de répondre adéquatement aux situations d’urgence. « Sur un terrain glissant » permettra également d’augmenter la capacité d’intervention d’urgence en proposant des ateliers d’exercices de simulation de gestion des urgences axés sur le handicap.